Le blog de Kilobug !

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Constitution

Articles à propos du projet de "Consitution" Européenne

Fil des billets - Fil des commentaires

mardi 17 mai 2005

L'Union et le libéralisme

Dans ce (pas très court) billet, je tente de faire une (brève, par rapport au sujet) analyse de l'histoire du libéralisme dans la construction européenne depuis 1950. Évidemment, il ne s'agit pas que d'un rappel historique : si vous y trouverez de nombreux éléments objectifs, je revendique la partialité de l'analyse que j'en fais, et de ces mêmes éléments certains de mes professeurs font une raison de voter « Oui », voire une justification théorique de l'imminence de l'Europe sociale. Lisez, et jugez vous-même !

Lire la suite...

jeudi 5 mai 2005

La première métamorphose du marché

Et voila, mon premier post dans un blog. Jusqu'au 29 mai, je squatterai un tout petit peu ce blog, puisque Kilobug< m'a gentiment prêté un compte pour que je puisse publier quelques petits billets de réflexion autour de la Constitution Européenne et du débat qu'elle engendre. Promis, après, je vous laisse tranquille. Même si le oui l'emporte.

Depuis le début de la campagne - et elle a commencé pour moi en avril-mai dernier -, l'expression qui revient le plus dans la bouche ou sous la plume des partisans du "Non de gauche", c'est la "concurrence libre et non faussee". Et c'est logique : c'est avant tout l'essence libérale du texte que ces partisans du "Non" combattent. Cependant, cette expression ne provoquait pas chez moi l'effet escompté : j'y voyais simplement une répétition des textes précédents, une non-avancée et non pas un recul.

Lire la suite...

dimanche 17 avril 2005

Constitution Européenne: un retour sur deux siècles de progrès démocratiques et sociaux ?

"C'est en Europe, et en Europe seulement, qu'on trouve, au cours du XVIIIème siècle, une double revendication: d'une part, des libertés individuelles, et d'autre part, et l'on oublie trop souvent, une revendication de droits collectifs, qui manifestent la volonté dans une société d'organiser la solidarité.", Raoul Marc Jennar.

Cette introduction de Raoul Marc Jennar m'a poussé à effectuer une comparaison du Traité établissant une Constitution pour l'Europe avec différends textes historiques, afin de voir l'ampleur du recul. Car en effet, sur bien des points, ce texte marque un recul majeur sur deux siècles de progrès démocratiques et sociaux.

Lire la suite...

dimanche 10 avril 2005

Une Europe égoïste et prédatrice ?

Toujours dans le cadre du débat sur le Traité établissant une Constitution pour l'Europe, je vais ce coup-ci exprimer mon analyse du texte sous l'aspect des relations de l'Union avec le reste du monde, et essayer de montrer en quoi ce texte constitutionnalise une Europe forteresse et impérialiste, à mille lieux des idéaux d'universalité et de solidarité que nos chefs d'État prétendent défendre.

Lire la suite...

mercredi 23 mars 2005

La ''propriété intellectuelle'', le néolibéralisme, et la Constitution Européenne

Le concept de propriété intellectuelle, qui vise à assimiler l'immatériel au matériel et le régir par les mêmes règles, fait partie de l'offensive actuelle visant à étendre la propriété privée à tous les domaines de l'activité et de la vie humaine.

Dans cet article, je vais expliquer mon point de vue sur la notion de propriété intellectuelle en y jetant une lumière d'actualité via l'affaire des brevets logiciels en Europe et du Traité établissant une Constitution pour l'Europe.

Lire la suite...

dimanche 20 février 2005

Constitution Européenne (1): le déni de démocratie

Le projet de "Constitution" Européenne est un sujet de débat majeur en ce moment. Débat marqué, hélas, par un nombre remarquablement faible de commentaires sur le contenu même du texte. N'est-ce pas Malek Boutih, secrétaire national du PS, qui déclarait: moi-même, je ne l'ai pas lu parce que ce n'est pas le problème... ? Moi, j'ai lu le texte, attentivement, et je vous encourage vivement à faire de même.

Je vais expliquer, dans une série d'articles, mon analyse de ce texte, selon un perspective différente à chaque fois. Comme premier angle d'approche, j'ai choisi la question de la démocratie (ou plutôt de son absence), qui est, à mon avis, le principal problème de la construction européenne actuelle.

Lire la suite...